2e du niveau intermédiaire (B2.2)

Le blog du groupe de B2.2 de français de l'EOI de Murcie (2018-2019).

12 novembre 2010

Les amoureux du français

Sur de très belles images de Monpazier, ancienne bastide anglaise, le reportage présente, avec humour, les activités du Comité pour la réhabilitation et l'usage du passé simple et du subjonctif imparfait, le CORUPSIS. Cette association, hors du commun, a son siège dans un café, dont le patron assure des cours de rattrapage en… conjugaisons verbales.
Vidéo-Classe N°15 - Octobre 1997
Le français dans le monde

Posté par carmenvera à 22:30 - Compréhension orale. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cyrano de Bergerac, bande annonce.



Cyrano, soldat et grand orateur, est amoureux de la belle Roxane, mais se sent laid à cause de son long nez. Lorsqu'il apprend l'idylle d'un jeune soldat et de la dame, il aide bien malgré lui le prétendant dans sa conquête. En effet, Roxane aime le beau verbe, et ce n'est pas le fort du jeune militaire. Cyrano va donc prendre les choses en main, quitte à perdre lui-même la petite chance qu'il avait.

Posté par carmenvera à 22:29 - Cinéma. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cyrano de Bergerac: la tirade du nez.

LE VICOMTE

Vous.... vous avez un nez... heu... un nez... très grand.

CYRANO, gravement
Très.

LE VICOMTE, riant
Ha !

CYRANO, imperturbable
C'est tout ?...

LE VICOMTE
Mais...

CYRANO
Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... Oh ! Dieu !... bien des choses en somme...
En variant le ton, - par exemple, tenez
Agressif : « Moi, monsieur, si j' un tel nez,
Il faudrait sur-le-champ que je me l' ! »
Amical : « Mais il doit tremper dans votre tasse
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
Descriptif : « C'est un roc !... c'est un pic !... c'est un cap !
Que dis-je, c'est un cap ?... C'est une péninsule ! »
Curieux : « De quoi sert cette oblongue capsule ?
D'écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ? »
Gracieux : « Aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ? »
Truculent : « Ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu'un voisin ne au feu de cheminée ? »
Prévenant : « Gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »
Tendre : « Faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se ! »
Pédant : « L'animal seul, monsieur, qu'Aristophane
Appelle Hippocampéléphantocamélos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d'os ! »
[...]
Dramatique : « C'est la Mer Rouge quand il ! »
Admiratif : « Pour un parfumeur, quelle enseigne ! »
Lyrique : « Est-ce une conque ? Êtes-vous un triton ? »
Naïf : « Ce monument, quand le visite-t-on ? »
[...]
Militaire : « Pointez contre cavalerie ! »
Pratique : « Voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
« Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l'harmonie ! Il en rougit, le traître ! »

Voilà ce qu'à peu près, mon cher, vous m'
Si vous un peu de lettres et d'esprit
Mais d'esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n'en jamais un atome, et de lettres
Vous n'avez que les trois qui forment le mot : sot !

Source: Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, 1897.

Site du film: cliquez ici.

http://platea.pntic.mec.es/~cvera/cine/cinema/cyrano.htm

Posté par carmenvera à 22:23 - Cinéma. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ta main

Problèmes de visionnement? Cliquez ici. http://platea.pntic.mec.es/~cvera/hotpot/gregoire_ta_main.htm

Posté par carmenvera à 00:18 - Chansons en ligne. - Commentaires [0] - Permalien [#]